ActiveSeed 01 45 44 11 44
Réflexions/ Notre actualité/ Investir sur une plateforme d’intermédiaire en financement participatif, comment ça marche ?
Investir sur une plateforme d’intermédiaire en financement participatif, comment ça marche.png

Investir sur une plateforme d’intermédiaire en financement participatif, comment ça marche ?

FIN.png
FINFROG
NOTRE ACTUALITÉ
4 min
23/06/2021

Le crowdfunding ou financement participatif est un système par lequel des particuliers peuvent librement financer des projets naissants. Pour faciliter le processus, les transactions s’effectuent via des sites représentant les IFP (intermédiaires en financement participatif). Le net étant un nid d’arnaques, l’investissement sur ces plateformes doit se faire de manière stratégique.

jioho.png

Choisir un type de financement participatif

Selon les objectifs que vous visez en investissant sur une plateforme d’IFP, vous avez le choix entre trois principaux types de crowdfunding. Il est impératif de comprendre le fonctionnement de chacun d’eux, car tous ne sont pas forcément rentables.

Aussi, connaître la modalité qui vous intéresse est indispensable au choix de la bonne plateforme. Si vous souhaitez réunir rapidement votre capital d’investissement, n’hésitez pas à recourir à une plateforme de crédit sans justificatif.

Le crowdgiving

Encore qualifié de don avec ou sans contrepartie, ce type de financement ne donne généralement droit à aucun bénéfice. Toutefois, une récompense symbolique (sous forme de goodies par exemple) peut être offerte à l’investisseur par le porteur de projet.

Le crowdlending

En français, le crowdlending représente le prêt qui se décline en deux variantes : rémunéré et non rémunéré. Dans le premier cas, le remboursement se fait avec intérêts. Mais dans le second, seul le capital investi vous est retourné.

Le prêt rémunéré est l’investissement idéal pour réaliser vos propres projets. Il vous permet d’avoir des garanties, mais aussi des dates en ce qui concerne la récupération de votre capital et de vos bénéfices.

Il demeure toutefois inadapté aux dépenses urgentes, car il faut attendre que le délai d’emprunt s’épuise. Si cette option vous paraît être un bon investissement, vous pouvez investir sur des plateformes de petits prêts personnels permettant de soutenir l’économie réelle. Ainsi, vous placez votre épargne tout en soutenant de vrais projets de la vie quotidienne.

Le crowdequity ou crowdinvesting

Le crowdequity équivaut à l’investissement en capital. Il consiste à acheter des actions ou obligations d’une entreprise non cotée et donc d’en devenir actionnaire. En cas de succès, vous avez une source de revenus durable.

De plus, vous pouvez participer aux prises de décisions de l’entreprise. Mais en cas d’échec, vous risquez la perte de tout ou partie de vos fonds.

fdyjdyi.png

Choisir une plateforme d’IFP fiable

Avant toute chose, assurez-vous que la plateforme de crowdfunding est adaptée au type de financement participatif que vous visez. Cette information est généralement facile d’accès, car précisée dès les premières lignes de la page d’accueil.

La fiabilité est le critère le plus important. Le site internet doit être en adéquation avec les caractéristiques fixées par le règlement général de l’Autorité des marchés financiers (ordonnance 2 014 559 du 30 mai 2014).

  • La plateforme doit être immatriculée par l’ORIAS et contrôlée par l’ACPR : cela lui donne droit au label « Plateforme de crowdfunding régulée par les autorités françaises ». Vous pouvez vous rendre sur le site officiel de l’ORIAS pour vérifier cette information.
  • La plateforme de financement participatif doit souscrire une assurance responsabilité civile.
  • Les porteurs de projets ne peuvent bénéficier d’un financement supérieur à 2,5 millions d’euros.
  • Les financeurs peuvent investir un maximum de 2 000 euros pour les prêts rémunérés et de 5000 euros pour les prêts non rémunérés.

Dans le cas particulier de l’equity crowdfunding, la plateforme d’intermédiaire est tenue de présenter les opérations par le biais d’un site d’accès progressif. N’oubliez pas de vous renseigner sur les différents types de projets proposés. De préférence, optez pour des secteurs que vous maîtrisez ou tout au moins sur lesquels vous pouvez aisément vous renseigner.

Cela vous permet de jauger la viabilité du projet et donc de mieux comprendre ce dans quoi vous investissez. Ce serait vraiment dommage de soutenir un projet pour finalement vous rendre compte qu’il ne répond pas à vos convictions ou que sa réalisation n’a rien à voir avec vos attentes.

Créer un compte sur la plateforme de crowdfunding

La création du compte est l’étape qui vous permet d’accéder au financement effectif. Elle ne nécessite généralement pas de frais et s’effectue en quelques minutes, voire quelques secondes. Préparez-vous à l’éventualité que certaines pièces justificatives vous soient demandées.

Sur de nombreuses plateformes, l’accès à certaines informations requiert un premier dépôt dont le montant varie entre 20 et 1000 euros. Cette somme vous servira bien évidemment à financer le projet de votre choix et vous êtes libre de la compléter.

Si vous disposez d’un capital conséquent, la diversification peut améliorer la rentabilité ainsi que la sécurité de votre investissement. Elle consiste à répartir vos fonds dans des projets divers, présentés ou non sur la même plateforme d’IFP.

ActiveSeed
Fermer